Zoom sur… Mon avis sur le final de The Fosters

Après 5 saisons, la série The Fosters s’arrête. Pour clôturer la série en beauté, trois épisodes spéciaux ont été diffusés sur Freeform les 5, 6 et 7 juin sur Freeform. Nous avons pu ainsi dire au revoir à la famille Adams-Foster que nous avons vu évoluer et grandir pendant cinq ans. La série a eu une vraie fin et aura même le droit à un spin-off centré sur Callie et Marianna. Je vous laisse découvrir mon avis, globalement positif, sur ces trois épisodes finaux. J’attends vos réactions dans les commentaires avec impatience.

Mon rapport à la série

The Fosters est une série que j’adore en grande partie parce qu’elle ose abordé de nombreux sujets de société dont certains dont on entend peu parler. Je trouve que c’est une bonne chose quand une série familiale sait aussi s’engager et permet d’ouvrir les yeux sur certaines problématiques. The Fosters arrive à trouver le ton juste pour parler de ces sujets et faire passer ses messages. Rien que pour ce point elle mériterait d’être plus connue en France. Au fil des épisodes je me suis également attachée aux personnages et à leurs relations. J’ai eu l’impression de faire partie de la famille. Bien que je trouvais que la série commençais à s’essouffler depuis la saison 4, je suis tout de même un peu triste que la série s’arrête. J’en garderai un bon souvenir.

Le mariage de Brandon et Eliza

Les trois épisodes de ce final ont pour contexte le mariage de Brandon et Eliza. Cet événement permet de réunir toute la famille Adams-Foster, désormais éparpillée aux quatre coins des États-Unis, et de les confronter à une autre famille très différente de la leur, la famille « traditionnelle » et conservatrice d’Eliza. Je reviendrai plus tard sur cette question de la famille qui sera développée dans le paragraphe suivant. Au-delà du prétexte que constitue ce mariage, j’ai trouvé l’intrigue autour de cet événement un peu longue d’autant plus qu’on ne s’attache pas tellement à Eliza ni à sa famille (à l’exception peut-être de son frère ainé) et qu’on aurait préféré que Brandon se marrie avec Callie ou Grace (enfin personnellement mon choix se portait plus sur les deux grands amours de sa vie que sur la banale Eliza). Lorsque Brandon doute, je trouve qu’il n’y a pas vraiment d’enjeu, on n’est pas assez impliqué dans cette histoire. Trois épisodes centrés sur ce mariage, bien que je ne vais pas me plaindre de la longueur de ce final trouvant les autres toujours trop courts, c’était peut-être un peu trop.

The Fosters : une série porteuse de valeurs jusqu’au bout

J’ai beaucoup aimé The Fosters car c’est une série engagée et qu’elle est porteuse de valeurs et de messages avec lesquels je suis en accord. Ce final était l’ultime occasion de rappeler ces valeurs et ces messages et je trouve que sur ce point là ces trois derniers épisodes sont très réussis. Comme je l’ai évoqué dans le paragraphe précédent, en confrontant les Fosters à une famille aux valeurs très différentes de la leur, ce final a ainsi pu aborder de nouveaux toutes les thématiques importantes de la série : la famille, l’amour en général, l’homosexualité en particulier, la tolérance, le respect de l’autre, la bienveillance, la politique et j’en oublie sûrement ! Alors que les parents d’Eliza sont très conservateurs et traditionnels, Stef et Lena ont une vision plus ouverte et tolérante de l’amour et de la famille. J’ai aimé la confrontation entre deux familles qui finalement apprennent beaucoup l’une de l’autre. Les parents d’Eliza deviennent plus tolérants et essayent d’être plus ouverts tandis que Stef et Lena acceptent leur soutien dans la campagne politique. Eliza est le résultat de cette union des familles puisque tout en acceptant ses parents et leurs valeurs elle arrive à leur faire adopter les valeurs des Fosters et à célébrer le mariage que Brandon et elle voulaient, un mariage d’amour, loin du contrat de mariage voulu par le père d’Eliza, célébré par Stef et Lena qui lisent à cette occasion un poème sur la famille. La famille est ainsi, comme dans l’ensemble de la série, mise à l’honneur et lors d’un flash-back on entend de nouveau la fameuse réplique de Lena « Ce n’est pas l’ADN qui fait la famille mais l’amour ». Corey d’ailleurs, alors qu’il décide de retourner avec sa mère biologique qu’il aime, fera toujours partie de la famille Foster. J’aime le fait que pour une fois Lena et Stef n’adoptent pas l’enfant qu’elles avaient en famille d’accueil, une page se tourne et elles se retrouvent désormais toutes les deux pour de nouveaux projets. L’amour est aussi mis en avant, ce final se passe après tout lors d’un mariage, et l’homosexualité est une nouvelle fois abordée que ce soit avec Stef et Lena ou avec le petit frère d’Eliza qui lutte contre sa sexualité et qui finira par craquer devant Jude qui « a la chance d’être dans la bonne famille ». Enfin, la série n’hésite pas à parler politique que ce soit en se moquant de Donald Trump ou plus largement en évoquant les divergences entre conservateurs et républicains. Je trouve que The Fosters a osé beaucoup de thématiques au cours de ces cinq saisons (famille, les thématiques liées aux LGBTQ, la maladie, les addictions, les violences sexuelles, les thématiques scolaires, le racisme, les lois migratoires…) et que le final permet de mettre en avant les messages que veut faire passer la série.

Les relations entre les personnages mises en avant

Ce final, en restant dans cette logique d’amour et de partage, a mis en avant la plupart des relations importantes de la série qu’elles soient familiales, amicales ou amoureuses. Le saut dans le temps a également permis de voir l’évolution de certaines relations comme celle entre Matt et Marianna, Callie et Aaron (j’aime beaucoup leur amitié) ou Jesus et Emma. Côté famille Adams-Foster, aucune des relations n’a été oubliée, qu’elles soient fraternelles avec des moments entre Jesus et Marianna, Callie et Jude ou bien encore entre Marianna et Callie ou bien amoureuses avec Stef et Lena, plus unies que jamais. J’ai aimé la complicité entre les personnages, grande force de la série. Enfin, ce final a mis en avant de nouvelles relations avec bien sûr Eliza et Brandon mais aussi entre les frères d’Eliza et Callie et Jude. La relation entre le frère ainé d’Eliza et Callie devrait d’ailleurs être abordée dans le spin-off. The Fosters n’aurait pas eu le même charme sans toutes ses relation et je suis vraiment contente que le final les ait mises à l’honneur une dernière fois.

Le sort réservé à Brallie

Vous l’aurez sans doute constaté, j’ai abordé les relations dans le paragraphe précédent mais je n’ai pas parlé de LA relation (selon moi) de la série, celle entre Bradon et Callie. J’ai choisi de consacrer un paragraphe entier à cette relation parce que j’ai vraiment beaucoup de choses à dire sur la manière dont le final a parlé de Brallie. Ceux qui me connaissent déjà savent à quel point j’adorais (rien que de mettre un passé me fait du mal) leur couple ! Ces trois derniers épisodes, et avant eux la bande annonce et la fin de l’épisode 19, ont mis l’accent sur Brallie en tant que couple en laissant penser que Callie était jalouse d’Eliza, c’est ce qu’on comprend quand on sort du contexte les deux phrases de la bande annonce, « je pensais que Brandon finirait avec quelqu’un de plus mature » et « Callie ne ruine pas ce mariage », sans compter les nombreux flash-backs, toujours dans la bande annonce, des moments emblématiques de la relation amoureuse de Brandon et Callie. En grande fan du couple, j’ai donc imaginé que ce final serait le grand retour de Brallie qui pour moi ne se sont jamais considérés comme frère et sœur. Une grande partie du final joue avec cette ambiguïté d’un possible retour du couple à l’image de la scène où Marianna dit à Callie en parlant Brandon que c’est son premier amour, à l’image également de la chanson reprise par Matt et Marianna qu’avaient chanté Callie et Brandon (ce qui semblent les troubler sur le moment) ou bien encore la scène qui fait un parallèle avec la première fois de Brallie et qui se coupe d’ailleurs entre l’avant dernier et le dernier épisode pour créer un suspense alors que Callie finit par aller voir le frère d’Eliza et non Brandon. Les doutes de ce dernier à propos du mariage et la jalousie d’Eliza vont également dans ce sens. Tout est vraiment fait pour faire croire à un retour du couple… qui finalement n’arrivera jamais ! J’ai envie de dire « tout ça pour ça ! » Pourquoi remettre sur le tapis une ambiguïté amoureuse qu’il n’y avait plu depuis une ou deux saisons pour finalement essayer de nous faire croire que Brandon et Callie sont seulement frère et sœur ? Le final a joué avec les nerfs des fans de Brallie, sans doute pour les attirer et créer de l’attente de leur part (ça a en tout cas bien fonctionné pour moi puisque j’étais impatiente de voir ce final en partie pour ça). La conclusion du final sur Brallie c’est finalement de dire qu’ils sont frère et sœur et que c’est mieux comme ça. Alors qu’ils ne l’avaient jamais verbalisé avant, Brandon et Callie répètent à plusieurs reprises qu’ils sont seulement frère et sœur et des scènes vont dans ce sens comme le parallèle avec la scène entre Marianna et Jesus (qui eux pour le coup sont sans contestation possible frère et sœur) qui se considèrent comme « meilleurs amis » tout comme Callie et Brandon ou bien encore la scène précédente dans laquelle Callie et Brandon disent qu’ils ont fait le bon choix (celui de choisir l’adoption de Callie plutôt que leur relation amoureuse). Ils ont même réussi à faire des flash-backs pour conclure sur une relation fraternelle entre Callie et Brandon ! Je ne peux pas m’empêcher d’être sceptique. Je veux bien que Brandon et Callie ne finissent pas ensemble mais de là à se considérer comme frère et sœur (à la limite meilleurs amis je veux bien) j’ai du mal à y croire ! C’est nier la force des sentiments amoureux qui les liaient et qu’on ne retrouve absolument pas dans leurs nouvelles relations (sauf avec Brandon et Grace). Je sais que ce paragraphe va faire débat mais je veux bien en discuter avec vous dans les commentaires.

Quelques absents…

Si les trois derniers épisodes ont réunis la plupart des personnages, avec une pensée pour Grace et Frankie, il y a avait quand même quelques absents dont certains auraient vraiment mérités d’apparaitre dans ce final. Le plus grand absent pour moi c’est quand-même AJ. Où est-il passé ? Qu’est-il devenu ? Pourquoi n’était-il pas au mariage ? Pourquoi personne en parle ? Je trouve son absence incompréhensible, il était quand même un personnage important de la série. Anna (même si elle est mentionnée) et Gabe, les parents biologiques de Marianna et Jesus, auraient aussi pu être présents. Les grands-parents (la mère de Stef et les parents de Lena), bien que mentionnés également, auraient dû être présent au moins pour le repas de famille du début. Les personnages principaux étaient bel et bien présents mais j’ai regretté l’absence de personnages secondaires dont certains très importants à l’image d’AJ.

Une page se tourne, une nouvelle s’ouvre

Ce trois derniers épisodes marquent la fin de The Fosters mais ce n’est pas la dernière que nous verrons les personnages, du moins une partie d’entre eux, puisqu’il va y avoir un spin-off centré sur Callie et Marianna intitulé Good Trouble. Une page se tourne mais une nouvelle s’ouvre et je vais suivre les nouvelles aventures de Callie et Marianna parce que je suis curieuse de voir ce que les scénaristes vont proposer de nouveau.

Pour conclure, je suis globalement satisfaite de ce final qui pour une fois était assez long pour vraiment bien terminer la série. Le plus gros défaut pour ma part est le traitement réservé à Brallie mais je ne pense pas être la plus objective sur cette question. Ces trois épisodes permettent au moins de replonger une dernière fois dans l’univers de la série et de quitter les personnages que nous reverrons d’ailleurs peut-être dans le spin-off.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce final ? Quels sont les points positifs ? Et les points négatifs ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

 

13 commentaires sur “Zoom sur… Mon avis sur le final de The Fosters

  1. Je vienne de commencer la série chez moi et j’adore une des chaine que j’ai chez moi on décider de nous mettre la série c’est une bonne série j’adore en se moment je suis rendue au 3 épisodes de la saison 1 que je vais écouter ce soir

    Je ne lirais pas ton article tout suite car je ne veux pas savoir ce qui s’en vient

  2. Coucou je n’ai pas lu l’article précédent, pas encore vu le final de « Sense8 ». Le même problème que l’autre fois en fait la j’essaye de finir de 2 séries.

  3. Coucou,
    Tu connais déjà mon avis sur le final de the fosters. Et j’ai pu connaître le tien entier.
    Tu as raison sur les points de la famille et ce que la série a apporté. Je trouve ça dommage qu’elle n’est jamais été diffusée en France. Peut être ne sommes nous pas encore assez en avance pour voir un couple lesbien avec des enfants. Parce qu’apres les émeutes qu’il y a eu pour le mariage pour tous, ils doivent se raviser mais c’est vraiment dommage car cette série n’est pas que ça.

    Il me tarde de connaître le spin-off. J’espere qu’on reverra beaucoup de monde. Le frère aîné d’eliza m’a énervé un vrai fils à papa, le plus jeune est mignon je préférerais que se soit lui qu’on voit. J’ai beaucoup aimé la scène de Jude, des mamas et callie sur le lit. Car on voit que même devenu adulte les enfants ont toujours besoin de leurs parents et ils seront toujours là.

    Bonne journée. Rose.

    1. Salut !
      Je ne pense pas que les Français soient plus homophobes ou moins libérés que les Américains, je pense que les chaines en revanche sont plus frileuses à l’idée effectivement de mettre à l’antenne un couple lesbien avec des enfants (même si les séries françaises s’améliorent sur ce point et que PBLV a toujours été très en avance sur ces questions). Pour moi les médias ont donné trop d’importance aux anti mariage pour tous.
      J’ai envie aussi de voir ce que va donner le spin-off…

      A bientôt !

  4. Holà !

    Me voilà ENFIN sur cet article 😉
    J’ai regardé le final de The Fosters il y a une semaine maintenant… Débriefons tout ça ^^

    Globalement, j’ai aussi un avis positif sur ce final (que j’attendais avec impatience ^^), même si je n’ai pas été emballée par tout ce qui a pu nous être proposé !

    Mon rapport à la série
    Bon tu connais déjà mon avis sur ce point-là : comme je l’ai dit sur un précédent article, The Fosters est une série que j’ai vraiment aimé suivre au cours de ces cinq saisons. Le fait qu’elle ose énormément en est pour beaucoup. Je crois que les sujets les plus tabous ont tous été abordés via différentes intrigues. Et The Fosters étant une série familiale, elle fait passer un réel message à différentes générations et cela n’en est que plus fort. Un concept très novateur à ses débuts. Et bien évidemment, au fil des saisons, je suis tombée sous le charme de cette petite famille, portée par Stef et Lena. De plus, je trouve que tous les personnages sont intéressants et attachants à leur manière. Cependant, j’étais beaucoup moins fan depuis la saison 04. Les intrigues sont redondantes et je prenais donc moins de plaisir à suivre leurs aventures. Globalement, The Fosters est une bonne série que j’ai beaucoup aimé suivre au cours de ces années et je ne regrette pas du tout de l’avoir regarder !

    Le mariage de Brandon et Eliza
    Bon… Il fallait bien un événement permettant de réunir tout le monde. Mais qu’est-ce que je l’ai trouvé longue cette intrigue… Interminable… Comme toi, je trouve que l’on ne peut pas s’attacher au personnage d’Eliza ni à sa famille. En plus j’avais déjà des à priori à son sujet (comme toi, j’aurai préféré voir Brandon se marier avec Callie ou même Grace ^^) et je n’ai pas réussi à me faire un autre avis sur elle. Comme tu le dis, lorsque Brandon doute, je trouve également que l’on était pas vraiment impliqué (à contrario de beaucoup d’intrigues dans la série je trouve…).

    The Fosters : une série porteuse de valeurs jusqu’au bout
    Là, on ne peut qu’être d’accord ! The Fosters est une vraie série engagée, qui n’a jamais troqué ses valeurs pour faire plus d’audimat et c’est LE gros point fort de la série. Tu le dis vraiment bien : le final était la dernière occasion de montrer ce visage engagé et elle l’a fait à merveille ! Confronter les Fosters à une famille aux valeurs antipodes de les siennes étaient ingénieux et nous a permis d’aborder des thèmes importants.

    Les relations entre les personnages mises en avant
    Les relations entre les personnages, c’est l’autre gros point fort de la série. Pleine d’amour et de joie, elles sont toutes sublimes ! Comme toi, j’ai bien le flash forward, qui nous a permis de voir comment avait évolué toutes ces relations. Tu as raison de souligner que toutes les relations au sein de la famille Adams-Foster ont été abordées une dernière fois. Côté nouvelle relation, moi j’ai juste flashé sur celle de Corey avec Stef et Lena ! Non mais nous faire autant aimé un petit garçon en seulement trois épisodes, là, ils ont fait fort ^^
    Le sort réservé à Brallie
    Haha, le paragraphe que j’attendais de lire ^^ Franchement, chapeau aux auteurs ! La BA faisait clairement penser que Callie était jalouse d’Eliza avec les paroles et les flashbacks !! Comme toi, j’ai bien évidemment imaginé le retour de Brallie une fois pour toute. De plus, comme tu le dis, une très grande partie du final joue sur ça et on espère (ou pas ^^) qu’ils se remettent ensembles et qu’ils se marient ! Le « tout ça pour ça ! », tu m’ôtes les mots de la bouche !! Je ne comprends pas du tout la volonté de parler autant de cette possibilité de couple pour au final…rien. Je dois dire que je suis aussi sceptique quant au fait de conclure cette relation en une relation fraternelle. Au final je n’ai pas grand-chose à dire puisque je suis à 100% d’accord avec toi !

    Quelques absents…
    Aussi contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir noté la grande absence de certains personnages. Bien évidemment, AJ est aussi celui qui me vient le premier à l’esprit ! Comme toi, je ne comprends pas du tout pourquoi il n’est même pas mentionné. Comme tu le dis, il a été un personnage très important pendant un petit bout de temps donc incompréhension totale… Je trouve aussi que Mike était aussi plutôt absent (on le voit juste dans une scène avec Brandon et au mariage). Voir Anna, Gabe et les grands-parents de Brandon aurait aussi été sympa !

    Une page se tourne, une nouvelle s’ouvre
    Alors je dois te dire que je suis un peu sceptique par rapport à ce spin-off, mais bien évidemment je vais suivre ces nouvelles aventures ! Je suis aussi curieuse de voir ce que les scénaristes vont proposer et j’espère qu’ils ne vont pas tourner en rond… Et puis même si je suis déçue pour Brallie, je dois dire que j’ai plutôt bien aimé le personnage de Jamie 😉

    Pour conclure, je suis aussi globalement satisfaite du final de The Fosters. Un bon moyen de terminer la série en gardant tous les codes qui nous l’a fait aimer.

    Bisous ♥

    1. Coucou 🙂 J’attendais avec impatience ton avis, je te remercie pour l’avoir fait très détaillé. J’aime bien quand tu reprends mes points comme ça on peut comparer.

      Je vais passer très rapidement sur ton rapport à la série puisqu’on a exactement le même.

      Le mariage c’est le prétexte mais alors un prétexte dont se moque royalement ! Eliza est bien gentille mais elle est pas exceptionnelle non plus. En trois épisodes je m’étais déjà attaché à Grace par exemple ou même Aaron. C’est pas le fait qu’elle se marie avec Brandon qui fait qu’on n’accroche pas, même si ça aide pas, c’est qu’elle est pas intéressante. Contente de voir que t’as trouvé ça long toi aussi ! Et c’est vrai que d’habitude on est plus impliqué. Là que Brandon se marie ou pas avec Eliza ça m’importait peu !

      Pour les messages et les relations on est totalement d’accord. J’y pensais pas mais effectivement en comparaison en trois épisodes on s’attache à Corey et pas à Eliza (qu’on voit pourtant plus que lui !).

      Pour Brallie pour moi ils ont joué sur la fanbase du couple. Ils nous ont attiré exprès pour ensuite nous dire « vous voyez c’est fini entre eux, ils sont frère et soeur ». Ok mais on n’y croit pas mieux !

      Non mais AJ c’est un grand mystère. Je pensais avoir loupé un truc mais visiblement ça vient pas de moi ! Il manquait aussi, et j’y pensais plus dans l’intrigue, les filles de Girls United et Ximena (mais bon à coté de l’absence d’AJ c’est rien).

      J’ai envie de leur laissé l’occasion de me surprendre positivement pour ce spin-off, à voir ce qu’ils proposent…

      Le final est bon (si on oublie Brallie), on a vu bien pire ces derniers temps !

      Merci pour cet avis plus que complet 🙂

  5. Coucou
    J’ai aimé le fait que la série est un vrai final.
    En revanche je suis d’accord avec toi sur deux points :
    – le fait que ça soit concentré sur le mariage de brandon et eliza (que je trouve inutile)
    – le fait que certains personnages secondaires soient absents
    je suis d’accord avec toi sur les points positifs
    En tout cas je vais regardé le spin off car je veux savoir ce qu’elles vont devenir.

    1. Moi aussi j’ai aimé que le série ait un vrai final, j’ai peut être pas été claire sur ce point mais j’ai bien aimé ce final.

      J’espère que le spin-off sera bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.